Boîte de dialogue Connexion à Google BigQuery

REMARQUE : Ce connecteur nécessite une machine virtuelle Java (JVM) pour fonctionner. S’il n’est pas disponible dans la liste des connecteurs, suivez ces étapes pour l’activer :

Saisissez des valeurs dans la boîte de dialogue pour vous connecter et récupérer des données de votre source de données Google BigQuery. Sélectionnez l’onglet dédié pour afficher les options spécifiques.
Dans la boîte de dialogue du connecteur, passez votre souris sur le nom du champ pour afficher une description ou l’aide concernant ce champ.

Onglet Connexion

Remplissez les champs ci-dessous pour établir une connexion. Les champs en gras sont obligatoires.

Remarques

  • Champs facultatifs Les autres champs sont facultatifs mais vous pouvez consulter l’administrateur de votre source de données pour connaître les valeurs des autres champs que vous devez saisir afin de vous connecter.
  • Chaînes de connexion dépassant 1020 caractères.Pour les chaînes de connexion dépassant 1020 caractères, un nom de source de données (DSN) temporaire est créé. Consultez cette page pour en savoir plus sur la mise en œuvre.
  • Prise en charge des noms courts : Cette version de Monarch Data Prep Studio prend en charge les noms courts Progress, et en particulier dans le champ Autres options de connexion. Consultez cette page pour en savoir plus sur la mise en œuvre.

Champ

Description

Projet

Saisissez le nom du projet auquel vous souhaitez que le pilote se connecte. Les projets dans Google BigQuery sont équivalents aux catalogues de ODBC.

Ensemble de données

Saisissez le nom de l’ensemble de données auquel vous souhaitez que le pilote se connecte. Les jeux de données dans Google BigQuery sont équivalents aux schémas de ODBC.

Méthode d’authentification :

Détermine la méthode d’authentification à utiliser au cours de la session.

Sélectionnez la méthode dans la liste déroulante.

ID client

Entrez la clé d’identification du client pour votre application lors de l’authentification aux points de terminaison REST avec protocole OAuth 2.0 activé (AuthenticationMethod=OAuth2).

Secret du client

Entrez le secret du client pour votre application lors de l’authentification aux points de terminaison REST avec protocole OAuth 2.0 activé.

Important : Le secret du client est une valeur confidentielle utilisée pour authentifier l’application auprès du service. Pour éviter tout accès non autorisé, cette valeur doit être conservée en toute sécurité.

Jeton d’accès

Saisissez le jeton d’accès utilisé pour authentifier les points de terminaison REST avec protocole OAuth 2.0 activé. En général, cette option est configurée par l’application. Cependant, dans certains scénarios, vous pouvez avoir besoin de sécuriser un jeton en utilisant des processus externes. Dans ce cas, vous pouvez également utiliser cette option pour définir manuellement le jeton d’accès.

Remarque : Vous pouvez utiliser l’icône Copier/Coller pour coller ou copier facilement la valeur du jeton depuis ou vers la boîte de dialogue.

Jeton d’actualisation

Saisissez le jeton d’actualisation utilisé pour demander un nouveau jeton d’accès ou renouveler un jeton d’accès expiré pour les implémentations avec protocole OAuth 2.0.

Remarque : Vous pouvez utiliser l’icône Copier/Coller pour coller ou copier facilement la valeur du jeton depuis ou vers la boîte de dialogue.

Important : Le jeton d’actualisation est une valeur confidentielle utilisée pour s’authentifier auprès du service. Pour éviter tout accès non autorisé, cette valeur doit être conservée en toute sécurité.

URI d’autorisation

Saisissez le point de terminaison permettant d’obtenir un code d’autorisation auprès d’un service d’autorisation tiers pour les implémentations par protocole OAuth 2.0.

URI de jeton

Entrez le point de terminaison pour récupérer les jetons d’accès lorsque l’authentification OAuth 2.0 est activée.

URI de redirection

Entrez la plage de données qui sera utilisée pour filtrer les lignes de Google Analytics.

Champ d’application

Entrez une liste séparée par des espaces des champs d’application du protocole OAuth qui limitent les autorisations accordées par un jeton d’accès.

Réinitialiser la connexion

Cochez cette case pour réinitialiser la connexion d’authentification OAuth et récupérer de nouveaux jetons d’accès.

TESTER LA CONNEXION

Cliquez sur ce bouton pour établir une connexion et tester les valeurs que vous avez saisies. En cas d’erreur, des messages s’affichent à côté de ce bouton.

Remarque : Vous pouvez cliquer, avec le bouton droit de la souris, sur le message d’erreur pour afficher un bouton Copier. Cliquez sur le bouton pour copier le message d’erreur.

Onglet Tables et vues

Tables et vues

 

Permet de charger, puis de sélectionner manuellement dans une liste, les tables de votre base de données.

Pour charger les tables et les vues par le biais de la recherche et de la sélection :

  1. Sélectionnez l’onglet Tables et vues.

  2. Cliquez sur Charger les tables pour charger une liste de tables ou de vues prédéfinies. Elles sont affichées dans la liste des tables (sur la gauche de la boîte de dialogue).

  3. Choisissez une table dans la liste.

    Les colonnes de la table s’affichent dans la liste Colonne (en regard de la liste des tables).

  4. Sélectionnez les colonnes à ajouter à votre table de données en cochant les cases des colonnes de votre choix.

Remarque : Si vous souhaitez ajouter une colonne deux fois, sélectionnez-la dans la liste déroulante Ajouter une colonne dupliquée fournie.

 

Pour sélectionner une colonne :

Cochez les cases en regard des colonnes que vous souhaitez utiliser. Si vous voulez utiliser toutes les colonnes, cochez la case Colonne dans l’en-tête.

 

Pour agréger des colonnes :

 

Si vous souhaitez que les données renvoyées soient regroupées, cochez la case Agréger dans l’en-tête, puis sélectionnez la méthode de regroupement que vous voulez utiliser pour chaque colonne. Les méthodes d’agrégation suivantes sont possibles pour chaque type de données :

 

Pour filtrer des colonnes :

 

Si vous souhaitez que les données renvoyées soient filtrées, cochez la case Appliquer un filtre dans l’en-tête. Puis, pour chaque colonne, sélectionnez une méthode de filtrage dans le menu de filtre et saisissez le critère dans le champ Valeur de filtrage.

Notez que certaines sources données nécessitent des valeurs de filtre qui respectent la casse. Consultez cette liste pour savoir quelles sources de données ont des filtres sensibles à la casse.

Pour charger les tables et les vues en utilisant une requête SQL, sélectionnez l’onglet Requête.

Aperçu des données

Cliquez pour récupérer les données en utilisant les informations d’identification et les critères que vous avez spécifiés. Cela vous permet de confirmer votre connexion, de vérifier que vous êtes connecté à la bonne table, et de valider votre requête et ainsi que les informations qui seront chargées.

Remarques :

  • Seuls 10 enregistrements sont pré-affichés pour vous permettre de vérifier que vous sélectionnez les données correctes. Cette limite évite un ralentissement du système.

  • Le bouton n’est activé que si la connexion est active et la requête est correcte. Vérifiez votre connexion ou votre requête si l’un des boutons est désactivé.

Onglet Requête

Requête

Permet de charger, puis de sélectionner les tables de votre base de données, en saisissant une instruction SQL.

Si vous avez sélectionné Tables et vues, cette case est mise à jour et contient la requête « SELECT * FROM TABLE ».

Si vous voulez définir la requête, saisissez les instructions SELECT, EXEC et/ou WITH à exécuter.

Remarques

  • Pour minimiser les risques de sécurité et empêcher les attaques par injection de code SQL :

  • Seules les instructions SELECT, EXEC et/ou WITH sont permises.

  • Ne sont PAS autorisés :

    • Caractères de commentaire ( -- )

    • Points-virgules ( ; )

  • Si vous devez utiliser une série d’instructions SQL avec ou sans commentaires, nous vous conseillons d’utiliser des procédures stockées pour contenir ces instructions. La procédure stockée peut ensuite être exécutée depuis la forme.

  • Les boutons Aperçu des données et OK ne sont activés que si la connexion est active et la requête est correcte. Vérifiez votre connexion ou votre requête si l’un des boutons est désactivé.

Aperçu des données

Cliquez pour récupérer les données en utilisant les informations d’identification et les critères que vous avez spécifiés. Cela vous permet de confirmer votre connexion, de vérifier que vous êtes connecté à la bonne table, et de valider votre requête et ainsi que les informations qui seront chargées.

Remarques :

  • Seuls 10 enregistrements sont pré-affichés pour vous permettre de vérifier que vous sélectionnez les données correctes. Cette limite évite un ralentissement du système.

  • Le bouton n’est activé que si la connexion est active et la requête est correcte. Vérifiez votre connexion ou votre requête si l’un des boutons est désactivé.

OK/Annuler

Sélectionnez OK pour établir la connexion et extraire les données ou Annuler pour fermer la boîte de dialogue.

L’aspect des boutons OK et Aperçu indique l’état de votre connexion :

  • Les boutons OK et Aperçu des données sont activés dès que les champ requis ont été remplis et vérifiés. Cela signifie généralement que la connexion à la source de données a été établie et qu’une table a été sélectionnée.

  • Le bouton OK est désactivé lorsqu’une mise à jour risque de donner un résultat non valide (par exemple, le nom d’utilisateur ou le mot de passe n’est pas valide, ou l’instruction SQL de l’onglet Requête n’est pas valide). Utilisez alors Aperçu des données pour valider les données qu’il est possible d’extraire. Si cela échoue, rectifiez vos informations de connexion ou votre requête afin de parvenir à extraire les données.

 

 

 

(c) 2023 Altair Engineering Inc. All Rights Reserved.

Intellectual Property Rights Notice | Technical Support