Paramètres de l’espace de travail actuel

Les paramètres de l’espace de travail actuel vous permettent de définir des paramètres au niveau de l’espace de travail pour Monarch Data Prep Studio.

 

Importer

Comme pour les options d’importation des paramètres par défaut de l’application, vous pouvez spécifier des paramètres pour les entrées suivantes :

 

GÉNÉRAL

  • Limite de lignes sources par défaut

Au besoin, vous pouvez spécifier une limite de lignes pour permettre le chargement partiel des données de fichiers extrêmement volumineux et améliorer ainsi les performances de l’application. Pour ce faire, dans la liste déroulante proposée, sélectionnez l’option Limite. Dans le champ qui s’affiche à sa droite, spécifiez la limite de nombre de lignes à appliquer lors de l’ouverture de tables.

Remarque : le nombre de lignes affichées n’affecte en rien le nombre de lignes obtenues lorsqu’une table est exportée. Vous pouvez, par exemple, définir une limite de 10 000 lignes à afficher lorsque vous ouvrez une table comportant 1 000 000 lignes. Quand vous êtes prêt, vous pouvez choisir d’exporter uniquement 10 000 lignes ou la totalité des 1 000 000 lignes, selon vos besoins.

Notez également que l’application impose une limite de 2 000 enregistrements pour l’ouverture des états SalesForce. Pour voir la totalité des données quand vous ouvrez des états SalesForce contenant plus de 2 000 lignes, exportez les données dans un fichier CSV dans SalesForce puis utilisez le module supplémentaire Texte pour importer les données.

  • Synchroniser automatiquement les colonnes avec les données sources au chargement ou à l’actualisation des données pour les sources de données gérées

Cochez cette case si les colonnes de votre fichier changent au fil du temps et que vous voulez que Monarch Data Prep Studio se synchronise avec ces changements. Dans ce mode, vos éléments d’historique des changements peuvent refléter des erreurs si la colonne à laquelle ils étaient appliqués est renommée ou supprimée du fichier source. Ce mode gère les types de données texte avec séparateurs et Excel.

  • Appliquer aux tables existantes

Applique les paramètres définis sous cet onglet à toutes les tables de l’espace de travail actuel.

 

EXCEL

  • Taille d’échantillon par défaut lors de la détection des types de colonnes Excel.

La taille d’échantillon définit la manière dont Monarch Data Prep Studio détermine le type de données d’une colonne provenant d’Excel.

  • Importez toutes les colonnes sous forme de texte pour éviter les pertes de données potentielles pendant la conversion du type

Cochez cette case pour convertir toutes les colonnes importées de la source de données sous forme de texte quel que soit leur type d’origine. Notez que si vous cochez/décochez cette case dans les paramètres par défaut de l’application, les types de colonne dans les plans de chargement ne sont pas affectés.

  • Appliquer aux tables existantes

Applique les paramètres définis sous cet onglet à toutes les tables de l’espace de travail actuel.

 

CONCEPTION DE FEUILLE DE CALCUL

  • Utiliser les valeurs non formatées d’Excel pour des colonnes numériques et de date

Cochez cette case si vous désirez que la Conception de feuille de calcul Excel utilise les valeurs non formatées de cellules Excel pour différentes opérations, notamment la détection de type cellule/colonne, les comportements de règles de valeur « Est nombre » et « Est date » et les valeurs de table de sortie pour les colonnes numériques et de date.

  • Évaluer les formules de manière récursive

Lorsque cette option est activée, si les cellules d’une feuille de calcul dépendent des cellules d’autres feuilles de calcul, les cellules dépendantes des autres feuilles de calcul sont également calculées. Notez toutefois que ce paramètre peut avoir un impact important sur les performances de l’application, en particulier si de nombreuses cellules doivent être calculées.

  • Appliquer aux tables existantes

Applique les paramètres définis sous cet onglet à toutes les tables de l’espace de travail actuel.

 

TEXTE AVEC SÉPARATEURS

  • Lignes à analyser pour les colonnes

  • Dans le champ fourni, indiquez le nombre de lignes que doit analyser Monarch Data Prep Studio pour déterminer le type de données à affecter à une colonne donnée. Notez que si vous définissez une valeur très élevée pour ce paramètre, cela peut avoir un impact négatif sur les performances de chargement de l’application, en fonction du nombre de lignes et de colonnes dans votre source d’entrée.

  • Appliquer aux tables existantes

Applique les paramètres définis sous cet onglet à toutes les tables de l’espace de travail actuel.

 

ÉTATS

Paramètre

Description

Formatage

Codage

Utilisez ce paramètre pour spécifier le format par défaut du fichier d’état. Monarch Data Prep Studio prend en charge les codages suivants :

  • ASCII : Monarch Data Prep Studio interprète les fichiers d’état comme fichiers texte ASCII et les convertit au format ANSI. Ceci est le paramètre par défaut car la plupart des fichiers d’état sont créés au format ASCII.

  • ANSI : Monarch Data Prep Studio lit les fichiers d’état au format ANSI et n’effectue aucune conversion. La plupart des fichiers d’état se créent au format texte ASCII, mais ceux générés dans les applications Windows peuvent l’être au format texte ANSI. La différence tient aux caractères 128 à 255 qui, dans le jeu ANSI, représentent des caractères internationaux non inclus dans le jeu ASCII.

  • UTF-8 (Unicode Transformation Format, 8 bits) : Monarch Data Prep Studio interprète les fichiers d’état comme des fichiers UTF-8. UTF-8 est un format de codage de caractères à longueur variable Unicode, capable de représenter tous les caractères de la norme Unicode, tout en restant compatible en amont avec la norme ASCII. Si une marque BOM (marque d’ordre des octets) correcte est détectée dans le fichier en entrée, Monarch Data Prep Studio sélectionne automatiquement le type UTF-8 à l’ouverture du fichier.

  • UTF-16 LE (Unicode Transformation format, Little Endian, 16 bits) : Monarch Data Prep Studio interprète les fichiers d’état comme étant au format UTF-16 LE. Ce format sérialise une valeur Unicode en séquence de deux octets, au format petit-boutiste. Si une marque BOM (marque d’ordre des octets) correcte est détectée dans le fichier en entrée, Monarch Data Prep Studio sélectionne automatiquement le type UTF-16 LE à l’ouverture du fichier.

  • UTF-16 BE (Unicode Transformation format, Big Endian, 16 bits) : Monarch Data Prep Studio interprète les fichiers d’état comme étant au format UTF-16 BE. Ce format sérialise une valeur Unicode en séquence de deux octets, au format gros-boutiste. Si une marque BOM (marque d’ordre des octets) correcte est détectée dans le fichier en entrée, Monarch Data Prep Studio sélectionne automatiquement le type UTF-16 BE à l’ouverture du fichier.

  • EBCDIC (Extended Binary Coded Decimal Interchange Code) : Monarch Data Prep Studio interprète les fichiers d’état comme des fichiers EBCDIC. EBCDIC est un système de codage de caractères à huit bits utilisé principalement sur IBM mainframe et systèmes d’exploitation d’ordinateur IBM de moyenne gamme.

Ces options sont aussi accessibles en fichiers ouverts, en cliquant avec le bouton droit sur l’état dans la vue État.

Page de code

Sélectionnez la page de code appropriée pour le format de codage du fichier en entrée choisi. Cette option ne s’applique qu’aux systèmes de codage ASCII (14 pages de code disponibles), ANSI (10 pages de code) et EBCDIC (16 pages de code).

Ces options sont aussi accessibles en fichiers ouverts, en cliquant avec le bouton droit sur l’état dans la vue État.

Type de fichier

Cette option n’est activée que lorsque le type de codage EBCDIC est sélectionné. Choisissez l’une des options suivantes :

  • Auto – Monarch Data Prep Studio détermine automatiquement le séparateur d’enregistrement/ligne.

  • Changement de ligne (LF) – Ce type de fichier inclut les fichiers dans lesquels la fin d’enregistrement est un caractère de changement de ligne ASCII.

  • Retour de chariot (CR) – Ce type de fichier inclut les fichiers dans lesquels la fin d’enregistrement est un caractère de retour de chariot ASCII.

  • Nouvelle ligne (NL) EBCDIC – Ce type de fichier inclut les fichiers dans lesquels la fin d’enregistrement est un caractère de nouvelle ligne EBCDIC.

  • Changement de ligne (LF) EBCDIC – Ce type de fichier inclut les fichiers dans lesquels la fin d’enregistrement est un caractère de changement de ligne EBCDIC.

  • Longueur d’enregistrement fixe – Ce type de fichier inclut les fichiers dans lesquels chaque ligne (ou enregistrement) se compose d’un nombre fixe de caractères/octets.

  • Longueur d’enregistrement variable – Ce type de fichier inclut les fichiers composés de lignes (ou enregistrements) de longueur variable. Chaque enregistrement est précédé d’un descripteur de 4 octets qui en spécifie la longueur.

  • Longueur de bloc variable – Ce type de fichier inclut des fichiers similaires à ceux de longueur d’enregistrement variable mais avec descripteur de bloc.

  • Enregistrement de longueur indéfinie – Ce type de fichier inclut les fichiers sans longueur ni bloc d’enregistrement défini.

  • Octet personnalisé comme fin de ligne – Ce type de fichier inclut les fichiers dans lesquels la fin de ligne est marquée par un nombre personnalisé de caractères/octets.

Ignorer les caractères de contrôle d’impression

Sélectionnez ce paramètre pour que Monarch Data Prep Studio ignore tous les caractères de contrôle d’impression inférieurs à ASCII 32, sauf :

  • Saut de page (ASCII 12)

  • Changement de ligne (ASCII 10)

  • Retour chariot (ASCII 13)

  • Tabulation (ASCII 09)

  • Nul (ASCII 0), qui est converti en espace (ASCII 32)

Ne pas prendre en compte les caractères de contrôle et non imprimables supplémentaires

Les caractères Unicode® figurant dans cette liste sont connus comme pouvant causer des problèmes d’alignement avec le système de capture des données basé sur la position dans la vue Conception d’état. Ces caractères sont, par exemple, U+008D (saut de ligne inverse), U0080 (caractère de remplissage), U+200B (espace de largeur nulle) et U+FEFF (espace de largeur nulle sans coupure). Cochez cette case pour ignorer ces caractères.

Masquer les n caractères de tête sur chaque ligne

Lorsque vous téléchargez des fichiers d’impression à partir d’un réseau, d’un mini-ordinateur ou d’un mainframe, un ou plusieurs caractères risquent d’apparaître au début de chaque ligne. Le nombre exact et le type de caractères varient en fonction du système d’exploitation. Ces caractères sont généralement utilisés pour les commandes d’imprimante de saut de page, retour de chariot ou changement de ligne. Ils sont en général inutiles dans un fichier PC et risquent d’en affecter l’affichage dans la fenêtre d’état de Monarch Data Prep Studio.

Certains logiciels de communication sont suffisamment intelligents pour éliminer les caractères inutiles ou les convertir en caractères utiles dans les codes de caractère PC correspondants. Cependant, une commande de saut de page est généralement le seul caractère obtenu, et la plupart des logiciels de communication sont incapables de le convertir.

Ce paramètre vous permet de spécifier le nombre de caractères de tête à éliminer de chaque ligne dans le fichier d’entrée. Les valeurs sont en général 0, 1 et 2. Les valeurs sont en général 0, 1 et 2, mais elles peuvent être comprises entre 0 et 99.

Par exemple, si vous téléchargez à partir d’un ordinateur mainframe IBM 3090 à l’aide d’une carte de communication IRMA, chaque ligne de l’état est précédée de deux caractères non productifs. Vous pouvez les éliminer des données en entrant 2 dans la zone d’édition.

Saut de page

Ignorer les caractères de saut de page

Si vous sélectionnez ce paramètre, Monarch Data Prep Studio ignore tous les caractères de saut de page de l’état. Utilisez-le pour désactiver les sauts de page codés en dur dans le fichier d’état et les remplacer par des sauts de page en fonction d’un sélecteur d’en-tête de page ou d’un paramètre Saut de page après n lignes (voir plus bas).

Saut de page sur texte de tête masqué : n

Pour les états produits par certains systèmes mainframe et intermédiaires, AS/400 notamment, un saut de page pourrait être indiqué par un caractère de contrôle de tête dans le fichier d’état. Cette option permet de masquer ce caractère de contrôle et d’imposer un saut de page lorsqu’un caractère particulier est rencontré.

Remarque : Cette option n’est accessible qu’après spécification d’un nombre de caractères de tête à masquer.

Saut de page après n lignes

Ce paramètre vous permet d’ajouter des sauts de page à un fichier à intervalles réguliers en spécifiant le nombre de lignes souhaitées pour chaque page. Monarch Data Prep Studio recherche les sauts de page existants dans l’état et en insère un virtuel chaque fois qu’il en manque un avant le nombre de lignes spécifiées.

L’action produite par ce paramètre est modifiée par le paramètre ForcePageBreakLookAhead.

Champs

Supprimer les espaces en début et fin des champs de caractères et mémo

Sélectionnez cette option pour supprimer tous les espaces en début et fin des champs de caractères et mémo.

Caractères de sélection

Caractères de sélection

Ce paramètre spécifie l’usage des caractères de sélection Monarch Complete standard ou les caractères secondaires. Les caractères secondaires ont été choisis pour être compatibles avec différentes langues, de façon à éviter le choix des caractères courants d’une langue particulière en tant que caractères génériques. Par exemple, dans le jeu de caractères de sélection standard, le sélecteur Alpha utilise un caractère courant en portugais ; le sélecteur numérique, un caractère courant en espagnol ; le sélecteur blanc, un caractère courant en allemand et le sélecteur non blanc, un caractère courant dans les langues scandinaves.

  • Anglais (standard) : Sélectionnez cette option pour utiliser les caractères de sélection standard de Monarch Classic. (Paramètre par défaut.)

  • Latin : Sélectionnez cette option pour utiliser les caractères de sélection secondaires pour les langues utilisant l’alphabet latin.

  • ASCII inférieur : Sélectionnez cette option pour utiliser les caractères de sélection ASCII inférieur secondaires.

Remarque : Les caractères du jeu secondaire sont tous des caractères ANSI à valeur inférieure au code 128, dont la constance est ainsi assurée sur toutes les pages de code.

 

  • Appliquer aux tables existantes

Applique les paramètres définis sous cet onglet à toutes les tables de l’espace de travail actuel.

Exporter

EXCEL

Ces paramètres décrivent comment les fichiers Excel doivent être exportés.

  • Appliquer le formatage aux fichiers XLS et XLSX (O/N)

En activant ce paramètre, on indique à Monarch Data Prep Studio d’appliquer les paramètres de formatage, tels que formats de colonne, paramètres de mise en page et paramètres de couleur de récapitulatif, à l’exportation de tables aux formats XLS et XLSX.

  • Activer les fonctionnalités Excel avancées (O/N)

Ce paramètre indique à l’application d’activer les fonctionnalités Excel avancées à l’exportation

 

TEXTE AVEC SÉPARATEURS

Ces paramètres indiquent à Monarch Data Prep Studio comment lire les fichiers texte avec séparateurs, soit :

  • Séparateur (virgule, tabulation, point-virgule, espace, pipe)

  • Identificateur de texte (guillemets doubles, guillemets simples, aucun)

  • Mettre les noms de colonne entre guillemets (O/N)

  • Format de date (avec option d’utiliser les paramètres régionaux Windows actuels) – Vous ne pouvez configurer ce paramètre que si l’option Texte avec séparateurs / XML > Mode compatibilité anciennes versions – Omettre les personnalisations de format à l’exportation est sélectionnée.

  • Inclure les titres de colonne (O/N)

 

TEXTE AVEC SÉPARATEURS/ÉTATS TEXTE

  • Ajouter le caractère de fin de fichier DOS (x1A) (O/N)

  • Codage

  • Page de code

 

ÉTATS TEXTE

  • Insertion de sauts de page dans les récapitulatifs

Ce paramètre permet d’insérer des sauts de page à des endroits prédéfinis dans les états multi-pages.

  • Avant la première page et entre les pages
  • Jamais
  • Entre les pages uniquement

 

TEXTE AVEC SÉPARATEURS/XML

  • Mode compatibilité anciennes versions – Omettre les personnalisations de format à l’exportation (O/N)

Activé, ce paramètre fait omettre les personnalisations de format à l’exportation de colonnes numériques et de date au profit du formatage Monarch Classic. Avec le formatage Monarch Classic, l’exportation des valeurs numériques applique le séparateur décimal localisé du système actuel. Les valeurs de date s’exportent conformément au paramètre de format de date.

 

SPÉCIFICATIONS DIVERSES

  • Utiliser les libellés des mesures de récapitulatif comme noms de colonne lors des exportations de base de données (O/N)

Indique à Monarch Data Prep Studio d’utiliser les libellés des mesures de récapitulatif comme noms de colonne.

  • Inclure les noms de champ comme première ligne lorsque vous utilisez Ctrl+C pour copier dans le Presse-papiers

L’activation de ce paramètre indique à l’application d’utiliser les en-têtes de colonne comme première ligne de toute table créée à l’aide de la commande Ctrl+C.

  • Appliquer à l’espace de travail actuel

Cochez cette case si vous désirez appliquer les paramètres définis sous cet onglet à l’espace de travail actuel.

Conversion

Ces paramètres affectent la manière dont l’information de sources de données textuelles est interprétée et convertie au format numérique ou date/heure pour l’espace de travail actuel. Vous pouvez spécifier un séparateur décimal (pour la conversion de texte en valeur numérique) et un format de date, la première année du siècle et le format d’extraction de date/heure. Cochez la case Appliquer aux tables existantes pour appliquer tous les paramètres à toutes les tables ouvertes. Si la case n’est pas cochée, seules les tables ouvertes après la fermeture de cette boîte de dialogue reflètent vos paramètres de conversion.

Affichage

Ces paramètres permettent de spécifier le format par défaut quand les données sont affichées dans les tables et récapitulatifs de l’espace de travail actuel. Les Paramètres régionaux par défaut régissent la langue à utiliser et le Format de date par défaut spécifie le format par défaut des colonnes de date/heure.

Notez que, si la plupart des sources de données, comme les fichiers texte délimités, Excel, XML/JSON, etc., utilisent correctement les paramètres de format de colonne par défaut pour afficher les données, les fichiers Monarch n’utilisent pas les paramètres de format de colonne par défaut car les formats de colonne sont appliqués dans Monarch Classic et joint au modèle à l’exportation. Les fichiers ouverts dans la conception de l’état (comme les états au format texte ou PDF) ne prennent pas, eux non plus, les paramètres de format de colonne par défaut en compte car chaque champ créé dans la conception de l’état permet la configuration des formats de colonne au sein de la conception de l’état. Ces formats de colonne prévalent sur les paramètres de format de colonne par défaut de l’espace de travail.

 

POLICE PAR DÉFAUT

Le paramètre Polices par défaut comprend trois onglets, chacun d’eux vous permettant d’attribuer une police et une taille de police par défaut aux tables, aux états et aux récapitulatifs.

 

VALEURS DES DONNÉES

Paramètre

Description

Supprimer les zéros

Lorsqu’elle est sélectionnée, cette option supprime les zéros lors de l’affichage des données. Les zéros supprimés ne s’impriment pas, mais ils s’exportent et se copient en tant que tels vers tous les formats (sauf texte). Pour les exportations et copies au format texte, les zéros supprimés s’exportent en tant qu’espaces pour conserver l’intégrité des colonnes.

Notez que Monarch Data Prep Studio applique la suppression des zéros en fonction de la valeur renvoyée pour chaque cellule après arrondissement à la valeur appropriée. Par exemple, si vous fixez la précision décimale d’une cellule contenant la valeur 0,004 à deux décimales, l’application arrondit la valeur à 0,00. Cette valeur équivaut à zéro ; elle est donc supprimée si l’option de suppression des zéros est activée. Il n’en va pas de même dans les autres applications (MS-Excel, par exemple), où la valeur de base 0,004 est conservée et évaluée par rapport à zéro. Dans Excel, la cellule afficherait 0,00. La suppression n’aurait pas lieu puisque la valeur de base (0,004) n’est pas égale à zéro.

Afficher les nuls au format texte

Cette option, lorsqu’elle est sélectionnée, applique le texte du type de colonne à toutes les colonnes dont les valeurs sont nulles.

Afficher les valeurs nulles sous

Cette option régit l’affichage des valeurs nulles à l’écran dans la fenêtre Préparer. Vous pouvez définir ici la chaîne de texte à afficher pour représenter les valeurs nulles. La chaîne affichée est alignée à droite.

Dans Monarch Data Prep Studio comme dans la plupart des autres applications de base de données, les valeurs nulles représentent des valeurs inconnues ou qu’il est impossible de calculer. Monarch Data Prep Studio renvoie ce type de valeurs dans les situations décrites ci-dessous :

  • Quand une expression de champ calculé cause une division par zéro.

  • Quand un calcul Minimum ou Maximum est utilisé dans un récapitulatif et qu’aucun enregistrement ne correspond aux valeurs de champ-clé d’une cellule (aucun enregistrement pour le support « CD » et le client « Disques Bluegrass », par exemple). Dans ce cas, aucune donnée n’est disponible pour la cellule.

  • Quand le calcul Écart type ou Variance est utilisé dans un récapitulatif mais qu’un seul enregistrement correspond aux valeurs de champ-clé pour une cellule. Dans ce cas, les informations disponibles sont insuffisantes pour réaliser le calcul.

  • Quand le dénominateur, pour le calcul d’une mesure de Ratio, contient la valeur zéro, donnant lieu à une division par zéro.

L’application se comporte comme indiqué ci-dessous lors de l’évaluation d’expressions et de calculs faisant référence à une ou plusieurs valeurs nulles :

Évaluation

En présence d’une valeur nulle dans une évaluation, l’expression s’avère toujours fausse (False). Il en va ainsi même quand l’évaluation met en regard deux valeurs nulles. En effet, la valeur nulle est traitée comme une valeur inconnue (et deux valeurs inconnues évaluées l’une par rapport à l’autre ne peuvent pas être considérées égales).

Monarch Data Prep Studio ne gère pas non plus la constante NULL, de sorte que les évaluations telles que celle illustrée ci-dessous ne sont pas réalisables : If(Montant=NULL; résultat vrai; résultat faux)

Monarch Data Prep Studio admet toutefois une méthode d’évaluation indirecte par rapport à la valeur nulle. Par exemple, vous souhaitez créer un filtre dans la fenêtre Table destiné à supprimer tous les enregistrements dont la valeur du champ Montant est nulle. Supposons que les valeurs du champ Montant ne sont pas susceptibles d’être supérieures à 1 000 000,00 (un million) ou inférieures à –1 000 000,00 (moins un million). Chacune des expressions de filtre suivantes permet de supprimer les enregistrements dont les valeurs sont nulles :

Montant>-1000000
ou
Montant<1000000

Les deux expressions produisent le résultat True pour tous les enregistrements dont le champ Montant contient une valeur admise, et False pour tous ceux dont le champ Montant contient une valeur nulle (les évaluations par rapport à une valeur nulle s’avérant toujours fausses (False)).

Calcul

Si une valeur nulle est référencée dans l’expression d’un champ calculé, le résultat de l’expression est nul. Par exemple, l’expression Montant*0,2 renvoie la valeur du champ Montant divisée par 5 pour tous les enregistrements dont ce champ contient une valeur numérique. Pour les enregistrements dont le champ Montant contient une valeur nulle, l’expression renvoie la valeur nulle.

En présence de valeurs nulles dans une mesure cumulée, les valeurs nulles sont omises. Cette omission peut produire le résultat désiré ou un résultat inattendu, suivant la perspective envisagée. Par exemple, le calcul Average(Montant) renvoie le montant moyen en divisant la somme des valeurs Montant par le décompte (nombre d’enregistrements dont la fonction a extrait ces valeurs). Les enregistrements dont la valeur Montant est nulle ne sont pas inclus dans le calcul. Le calcul Ratio(Montant:Décompte) produirait un résultat différent, car il additionne en deux étapes les valeurs Montant et Décompte. La somme des valeurs du champ Montant est d’abord calculée, suivie, indépendamment, du décompte de tous les enregistrements conformes aux valeurs du champ-clé. Ainsi, dans un calcul de ratio, Décompte représente tous les enregistrements, y compris ceux présentant une valeur nulle dans le champ Montant.

Surligner les cellules nulles

Ce paramètre indique à l’application de surligner les cellules nulles (par opposition à blanches, par exemple) dans la table/le récapitulatif.

Afficher les caractères d’espace blanc

Ce paramètre indique à l’application d’afficher les caractères d’espace blanc dans la table/le récapitulatif.

 

HAUTEUR DE LIGNE PAR DÉFAUT

  • Lignes du titre de colonne

Ce paramètre détermine la hauteur par défaut des titres de colonne dans les fenêtres de table et de récapitulatif. Vous pouvez fixer cette hauteur de 1 à 12 lignes. Les titres de colonne trop longs pour tenir sur une ligne passent à la ligne suivante.

  • Lignes de données

Ce paramètre détermine la hauteur par défaut des lignes de données dans les fenêtres de table et de récapitulatif. Vous pouvez fixer cette hauteur de 1 à 12 lignes. Les valeurs de longueur supérieure à une ligne passent à la ligne suivante.

 

DIMENSIONNEMENT DE LIGNE AUTOMATIQUE

  • Augmenter automatiquement la hauteur de lignes en fonction des données multilignes.

Ce paramètre indique à l’application d’augmenter automatiquement la hauteur des lignes pour recevoir les données multilignes.

 

Appliquer aux tables, états et récapitulatifs existants applique tous les paramètres d’affichage à toutes les tables, états et récapitulatifs ouverts dans l’espace de travail actuel. Notez toutefois que les colonnes de dates provenant des sources du rapport ne reflètent pas les modifications du format de date par défaut. Pour modifier le format, créez une modification de format ou modifiez le champ dans la conception du rapport.

Intervalles de temps

Ce paramètre permet de configurer les caractéristiques d’un exercice financier, des semaines d’exercice et des périodes d’exercice pour l’espace de travail actuel.

 

EXERCICE FINANCIER

Paramètre

Description

Base mensuelle (12 mois civils à partir d’un mois désigné)

Spécifie que l’exercice financier se compose de 12 mois civils.

Premier mois de l’exercice

Permet de sélectionner le mois dont le premier jour marque le début de l’exercice financier.

La semaine 1 commence le 1er janvier

Permet de spécifier que la première semaine de l’exercice financier commence le 1er janvier.

Chaque semaine commence un jour spécifié.

Définit le début d’une semaine d’exercice et le numéro de semaine d’une semaine partielle, le cas échéant, au début de l’année.

Base hebdomadaire (52 ou 53 semaines entières).

Spécifie que l’exercice se compose de 52 ou 53 semaines entières. Vous pouvez préciser le premier jour de chaque semaine d’exercice, un mois et un jour de référence, et une règle pour le début et la fin de l’année.

Sélectionnez cette option pour diviser l’année en quatre trimestres de 13 semaines, puis précisez :

  • 4-4-5 – Sélectionnez cette option pour spécifier que chaque trimestre représente une période définie selon le motif 4 semaines, 4 semaines, 5 semaines.

  • 4-5-4 – Sélectionnez cette option pour spécifier que chaque trimestre représente une période définie selon le motif 4 semaines, 5 semaines, 4 semaines.

  • 5-4-4 – Sélectionnez cette option pour spécifier que chaque trimestre représente une période définie selon le motif 5 semaines, 4 semaines, 4 semaines.

L’année se divise en quatre trimestres de 13 semaines.

Divise l’année en quatre trimestres de 13 semaines et permet de choisir un modèle de répartition hebdomadaire et un trimestre et une période auxquels rattacher la 53e semaine, le cas échéant.

L’année se divise en 13 périodes de quatre semaines.

Divise l’année en treize périodes de 4 semaines et permet de choisir une période à laquelle rattacher la 53e semaine, le cas échéant.

 

 

SEMAINE CIVILE

Paramètre

Description

La semaine 1 commence le 1er janvier.

Spécifie que la première semaine complète de l’année commence le premier jour de la semaine, le ou après le 1er janvier.

 

 

Chaque semaine commence un jour spécifié.

Précise que la semaine démarre un jour de la semaine spécifique et permet de définir un numéro de semaine pour une semaine partielle.

 

FORMATAGE

Paramètre

Description

Intervalle

Affiche les noms des intervalles de temps disponibles.

 

Masque de formatage

 

Affiche le masque de formatage appliqué à l’intervalle correspondant. Pour modifier ce masque, cliquez deux fois sur l’intervalle de temps désiré, ou sélectionnez l’intervalle et appuyez sur le bouton Modifier le masque de formatage .

Valeur type

 

Affiche l’effet des masques de formatage sur la date du jour. Pour modifier la date sur laquelle est basée la valeur type, modifiez le contrôle de calendrier de la date type en conséquence. Ce contrôle est situé du côté droit de la boîte de dialogue, juste en dessous de la table contenant les intervalles de temps.

Description

Affiche la description de chaque intervalle de temps.

 

 

L’option Appliquer aux tables existantes applique tous les paramètres à tous les tables ouvertes dans votre espace de travail actuel, ainsi qu’à tout espace de travail récemment créé. Si la case n’est pas cochée, seuls les tables dans l’espace de travail actuel refléteront vos paramètres de conversion.

Mise en page

Vous pouvez spécifier les paramètres d’en-tête et de pied de page pour les tables et les récapitulatifs et les appliquer à toutes les tables et récapitulatifs de l’espace de travail actuel.

 

PRÉFÉRENCES

Marges

Paramètre

Description

Marges (pouces/centimètres)

Le libellé Marges en haut de la boîte de dialogue affiche l’unité de mesure (pouces ou centimètres) pour tous les paramètres de marge utilisés dans la session Monarch Classic courante.

Remarque : L’unité de mesure est déterminée par le paramètre Mesure dans la section International du panneau de configuration Windows.

Haut

Accepte une valeur représentant la marge supérieure. La valeur par défaut est 0,5 pouce ou 1 cm, selon le paramètre de mesure défini dans le Panneau de configuration Windows.

Bas

Accepte une valeur représentant la marge inférieure. La valeur par défaut est 0,5 pouce ou 1 cm, selon le paramètre de mesure défini dans le Panneau de configuration Windows.

Gauche

Accepte une valeur représentant la marge gauche. La valeur par défaut est 0,5 pouce ou 1 cm, selon le paramètre de mesure défini dans le Panneau de configuration Windows.

Right

Accepte une valeur représentant la marge droite. La valeur par défaut est 0,5 pouce ou 1 cm, selon le paramètre de mesure défini dans le Panneau de configuration Windows.

 

Options

Paramètre

Description

Afficher la grille

Imprime le quadrillage de la grille, entre les lignes et les colonnes, comme affiché à l’écran.

Titres de colonne

Imprime les titres de colonne en haut de chaque page.

 

Pagination de l’exportation

Paramètre

Description

Format du papier

Sélectionne le format de papier souhaité.

Orientation

Sélectionne l’orientation souhaitée.

 

MISE EN PAGE D’EN-TÊTE/PIED DE PAGE

Paramètre

Description

Zone d’affichage de l’en-tête

Affiche un en-tête de page pouvant comporter jusqu’à 3 lignes, chacune comportant du texte aligné à gauche, centré ou aligné à droite. Saisissez du texte dans les zones prévues à cet effet. Vous pouvez insérer des caractères spéciaux et/ou des variables en cliquant sur la flèche pointant vers la gauche et en sélectionnant l’élément dans la liste des variables :

  • Numéro de page

  • Total pages

  • Date

  • Heure

  • Nom du filtre

  • Nom du tri

  • Nom du récapitulatif

  • Nom d’entrée

  • Nom de l’espace de travail

Utiliser une police personnalisée

Cochez cette case pour définir les options de police.

 

  • Appliquer aux états existants

Applique les paramètres définis sous cet onglet à tous les rapports existants de l’espace de travail.

Sécurité

Ces paramètres décrivent le traitement des mots de passe lors de l’enregistrement d’espaces de travail dans Monarch Data Prep Studio.

  • Sélectionner les informations d’identification à effacer des éléments enregistrer

Spécifie quels types d’identifiants doivent être supprimés des éléments enregistrés, comme les espaces de travail :

  • Mot de passe (toujours supprimé quand la suppression est utilisée)

  • ID du compte

  • Nom d’utilisateur

  • Adresse électronique du compte de service

  • Jeton d’accès

  • Jeton d’actualisation

  • Clé secrète

  • Définir les paramètres de chaîne de connexion à effacer des éléments enregistrés

Cette liste identifie les chaînes devant être considérées comme des paramètres de connexion sensibles lors de l’enregistrement des détails pour les connecteurs et les sources de données OLE DB pour lesquels le champ Autres options de connexion apparaît dans la boîte de dialogue de connexion. Lorsque Monarch Data Prep Studio enregistre des détails de connexion et rencontre le paramètre de connexion sensible spécifié (par exemple, « mot de passe »), il supprime la chaîne suivante en fonction du comportement d’enregistrement sélectionné ci-dessus.Remarque :Les pilotes Microsoft Jet/ACE utilisent un paramètre de mot de passe spécifique pour les chaînes de connexion que vous devez ajouter aux paramètres de suppression par défaut pour maintenir la parité avec la suppression des mots de passe dans les autres sources.

Ce paramètre est : « Jet OLEDB:Database Password »

Ce paramètre sera ajouté aux paramètres par défaut sous sa forme en minuscules normalisée et s’affichera comme suit : « jet oledb:database password ».

Paramètres d’exécution

Permet de définir et de configurer des valeurs pour les paramètres d’exécution, pouvant être utilisées par toutes les tables de l’espace de travail actuel.

Consultez Utiliser les paramètres d’exécution pour en savoir plus sur la définition et l’utilisation des paramètres d’exécution.

Fonctions définies par l’utilisateur

Les options proposées dans cet écran permettent d’ ajouter des fonctions définies par l’utilisateur, de les importer à partir de modèles ou d’espaces de travail existants et de gérer (c’est-à-dire modifier, copier et supprimer) les fonctions définies par l’utilisateur.

 

 

 

© 2024 Altair Engineering Inc. All Rights Reserved.

Intellectual Property Rights Notice | Technical Support